JOYAUX DU MONDE SOUTERRAIN ET DE LA PREHISTOIRE

La vente donation de Dame Vierne de 1228 vaut à la commune de St Marcel d’Ardèche d‘être propriétaire de joyaux du monde souterrain situés sur le territoire de Bidon à proximité immédiate des gorges de l’Ardèche 
La grotte de Saint-Marcel classée site naturel en 1934, compte déjà plus de 56 km de galeries reconnues.
De renommée mondiale avec ses gours, le caractère grandiose de ses salles et la beauté de ses concrétions, son exploration n’est pas achevée.

Sous le porche de l’entrée naturelle, l’homme de Neandertal a dépecé le gibier, fabriqué ses outils, voici près de 40 000 ans. Beaucoup plus tard, les paysans éleveurs du néolithique ont installé à l’intérieur une bergerie.

Vers la fin de cette période, ils ont élevé le dolmen et le menhir que le promeneur peut voir sur le chemin de la Grosse Pierre. Des sépultures, des dépôts de l’âge du bronze indiquent une présence sporadique, avant une longue période d’oubli qui prend fin en 1836 par sa redécouverte fortuite…

La cavité de la Tête du Lion, toute proche, découverte lors de la construction de la route touristique présente une peinture rupestre de toute beauté, vieille de près de 21 000 ans. Un bovidé dessiné à l’ocre rouge surmonté de ponctuations domine deux têtes de cervidés. Cette peinture fut, avant la découverte de scènes ornées de la grotte Cosquer près de Cassis et du bestiaire de la grotte Chauvet la 1ère à être objectivement datée grâce à la présence de charbons de bois provenant des torches utilisées par l’artiste. La cavité est fermée au public. .

La grotte du Grand Louret, fouillée par Léopold Chiron, originaire de Saint Marcel d’Ardèche, un des pionniers de la Préhistoire en Ardèche et en France, a elle-aussi connu des phases d’occupation du paléolithique supérieur au néolithique…
Le site doit être protégé dans le cadre de la réserve naturelle.

PRECEDENT